Lisbonne

Quartier de Belém : culture, tradition et bec sucré

Mon séjour à Lisbonne remonte à août 2015 et ce qu’il reste dans mon souvenir 1 an et demi c’est un mélange de vieilles pierres et de street art. Cela peut paraître un peu incongru mais, pour moi qui suis sensible aux deux, le mélange était parfait. Et si on rajoute à cela du soleil , de bonnes choses à manger et à boire et une certaine quiétude de vivre, l’équation est parfaite.

Dans cet article je vais m’attarder sur le côté traditionnel de Lisbonne.

On commence par la tour de Belém. Elle se situe dans le quartier qui porte son nom à l’ouest de Lisbonne. Ce quartier est chargé d’histoire et sa visite vaut vraiment le détour, autant culturellement que gustativement (à voir plus bas dans l’article). C’est d’ici que les caravelles de Vasco de Gama partirent à la découverte d’une voie maritime vers l’Inde.

Tour de Belém

Cette tour a été construite au début du 16ème siècle afin de protéger l’entrée du port de Lisbonne.  La tour se visite au détour de ses 5 étages et l’entrée se fait par un pont-levis ! L’entrée est de 6€ et comprise dans la Lisboa Card.

 

Sur la route menant à la tour lorsque l’on vient du centre de Lisbonne se trouve le monastère des Hieronymites (ou Moistero dos Jeronimos en portugais).

Cloître du monastère

Il aura fallu tout le 16ème siècle pour construire l’édifice et les moines qui l’habitèrent avaient pour fonction de venir en aide matérielle et spirituelle aux marins qui accostaient le long du Tage. A l’intérieur se trouvent un cloître majestueux et une église qu’il est possible de visiter gratuitement seule. L’entrée pour le cloître est de 10€ et est comprise aussi dans la Lisboa Card.

 

 

Détails des sculptures

Une des nombreuses gargouilles

Dans l’église

 

Pour la petite anecdote c’est ici que les moines inventèrent la recette des célèbres pasteis de nata, un petit flan à déguster tiède avec dessus cannelle et sucre glace. Au 19ème siècle les finances du monastère ne sont pas au beau fixe, les moines décidèrent alors de vendre cette pâtisserie dans une petite boutique non loin de là. Le succès ne se fait pas prier et les fins de mois sont meilleures.

Un seul ne suffit pas

La boutique garde toujours secrètement la recette originale et c’est ici que tu trouveras les meilleurs pasteis de tout le Portugal.

 

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    leti
    17 janvier 2018 at 15 h 31 min

    ces pasteis sont incroyables

    • Emilie
      Reply
      Emilie
      18 janvier 2018 at 17 h 01 min

      Ils sont à tomber

  • Reply
    Jolies Lueurs
    15 février 2018 at 12 h 28 min

    Coucou !

    Super article, j’adorerais visiter cette ville 🙂 Le mélange de vieilles pierres & de street art fait bon ménage, c’est certain ! Et puis, j’attends avec impatience de goûter aux fameux pasteis de Bélem 😉

  • Reply
    ashley
    17 février 2018 at 8 h 24 min

    Cette ville à l’air très intéressante. et puis tes photos … c’est magnifique !

Leave a Reply